Loading...

Thursday, March 31, 2011

COMMUNIQUE: Réaction au communiqué éhonté de l’AMDH

C’est avec grand étonnement que nous avons pris connaissance de la réaction éhontée de l’AMDH publiée sur le site de la MAP ce 31 mars 2011, suite à notre communiqué dénonçant la collusion entre Annahj Addimocrati, l’AMDH et le polisario. L’AMDH feint de découvrir une conférence annonçant la participation de sa Présidente Madame Khadija Ryadi. Cette conférence était organisée au Parlement européen le 22 mars par le député européen espagnol Willy Meyer, un virulent pro-séparatiste, sur le thème des « droits de l’homme au Maroc » et annoncée notamment sur le site de la députée européenne Française, Marie-Christine Vergiat, co-organisatrice de la rencontre. Le cadre de cette conférence était clairement connu par les personnes invitées ayant accepté de cautionner une telle rencontre. Ce cadre a été clairement rappelé en introduction de la conférence par l’eurodéputé Willy Meyer; à savoir, la remise en cause de la monarchie au Maroc et le soutien aux thèses séparatistes du polisario. Les membres de notre collectif venus de France, d’Allemagne et de Belgique ont été clairement boycottés par le député Willy Meyer, leur refusant la parole, parce que ne partageant pas ces thèses. En revanche, l’eurodéputé espagnol a remercié Annahj Addimocrati pour cette initiative et a salué les représentants de l’AMDH et de ses appendices en Europe pour leur participation. Nous invitons dès lors la direction de l’AMDH à prendre ses responsabilités en se désolidarisant officiellement d’une telle initiative en : - dénonçant publiquement les députés européens Willy Meyer et Marie-Christine Vergiat, organisateurs de la rencontre ayant associé l’AMDH à leur initiative anti-marocaine, - se démarquant totalement des thèses défendues et soutenues par ces eurodéputés, Annahj Addimocrati, l’ASHDOM (France), l’AMBDH, Le sérieux et la crédibilité de notre collectif ne saurait être remis en cause au motif que l’AMDH cherche à posteriori et par tous les moyens à tirer son épingle du jeu. Une telle démarche de l’AMDH nous parait totalement irrespectueuse de la part d’une organisation sensée défendre et respecter les libertés d’expression et d’information. L’AMDH qui s’en prend également à l’agence MAP ferait bien de faire preuve d’honnêteté, de faire amende honorable et de revoir sa copie à la lumière notamment des éléments d’information incontestables repris ci-dessous. A voir : - Extrait vidéo de la conférence du Parlement européen où le député européen Espagnol Willy Meyer indique l’association de l’AMDH : http://www.dailymotion.com/video/xhrzl1_2011-03-22-parlement-europeen-annahj-dimocrati-bruxelles-01_news - Annonce du programme de la conférence sur le site de l’eurodéputée Marie-Christine Vergiat avec le nom de la Présidente de l’AMDH, Madame Khadija Ryadi, http://www.eurocitoyenne.fr/content/conference-situation-des-droits-de-lhomme-au-marocConférence sur la Situation des Droits de l'homme au MarocMardi le 22 mars 2011, 13.00 - 15.00, Salle ASP 5G3, Parlement européen, BruxellesLangues: français et espagnolIntroduction et modération:- Willy Meyer (MEP GUE/NGL, Espagne), membre de la Commission des affaires étrangères au PE.Intervenants:- Marie-Christine Vergiat (MEP GUE/NGL, France), membre de la Sous-commission "droits de l'homme" au PE- Hélène Flautre (MEP Verts/ALE, France), membre de la Délégation du PE à l'Assemblée parlementaire de l'Union pour la Méditerranée.- Abdellah El Harif, Sécretaire national de la Voie démocratiqueTémoignages:- Khadija Ryadi, Association Marocaine des Droits Humains (AMDH)- Ismaèl Manouzi, Forum Marocain pour la Vérité et la Justice (FMVJ)- Abid El-Khattabi, Association de Défense des Droits de l'Homme au Maroc(ASDHOM)- Karim El Ouassouli, frère de disparuInscriptions:Si vous avez besoin d'un badge pour accéder au Parlement européen, veuillez noterqu'il faut envoyer nom et prénom, date de naissance, lieu de résidence et adressee-mail avant le 21 mars à l'adresse suivante: willy.meyer-office@europarl.europa.euPour assister à la conférence, il faut impérativement être à 12:30 au Parlementeuropéen à l'entrée du Bâtiment Altiero Spinelli (étage 0) LE COLLECTIF DES ASSOCIATIONS MAROCAINES EN EUROPE (31/03/2011)

Tuesday, March 29, 2011

Polisario et trafic de cocaïne, désormais indissociables

Il ne s'agit point de doutes ni d'accusations aléatoires, mais plutôt de faits clairs. Le Polisario ne peut plus cacher la réalité de son implication dans plusieurs trafics, dont essentiellement celui de la drogue.



Polisario et trafic de cocaïne, désormais indissociables !
En effet, malgré toutes les tentatives algériennes de camoufler l'implication du Polisario dans le terrorisme et dans plusieurs trafics illicites d'armes et de drogues, les derniers faits ont été décisifs quant à cette implication.

Mercredi dernier, la police malienne a arrêté deux personnes impliquées directement dans l'affaire "avion Cocaïne" ou "Air Cocaïne". Les deux personnes, dont un appartenant au front Polisario, sont les principaux accusés dans cette affaire. Les premières investigations ont montré que la cocaïne et autres drogues fortes s'infiltraient au Maroc et à l'Algérie via les camps de Tindouf.

Un des principaux responsables de police malienne avait déclaré que l'un des accusés arrêtés a vécu longtemps dans les camps de Tindouf. Les preuves de la police malienne sont bien irréfutables et montrent clairement que le polisario nourrit le narcotrafic notamment avec les narcotrafiquants de l'Amérique latine, et se positionne comme étant l'un des principaux acteurs de ce trafic en Afrique occidentale.

Ainsi, les autorités algériennes seraient-elles dans l'incapacité d'intervenir dans cette affaire pour couvrir, encore une fois, leurs protégés comme l'avaient fait le président algérien et son chef des services secrets étrangers qui avaient interrompu une visite en Allemagne pour regagner Bamako après le démantèlement d'un réseau de trafiquants de drogue au Sahel par la police malienne.

Une source gouvernementale malienne avait bien déclaré que cette affaire serait traitée en toute transparence et qu'aucun accusé ne jouirait d'une quelconque protection.

Cette arrestation des deux trafiquants est une véritable prise pour les autorités maliennes, elle contribuerait essentiellement à élucider davantage cette affaire de l'avion de la Cocaïne.

Il est a rappeler que l'affaire "avion cocaïne" remonte à novembre 2009 quand un avion Boeing 727 en provenance du Vénézuela s'est écrasé au nord du Mali. L'avion était chargé de grandes quantités de cocaïne, selon le rapport du bureau des Nations Unis pour la lutte contre le trafic de drogue.

Les utilisateurs de cet avion l'avaient calciné et enterré sa carcasse dans les sables. Cependant, l'arrestation des deux trafiquants, en plus de celle du pilote français impliqué dans l'affaire au début du mois de mars et celle aussi, en décembre dernier, de sept personnes impliquées dont plus de la moitiés proviennent des camps de Tindouf; seraient la clé de cette affaire.

Les faits montrent, jour après jour, que le terrorisme, les trafics illicites et le Polisario sont sont bien indissociables
. emarrakech 29 03 2011

Des éléments du polisario parmi les mercenaires recrutés par le régime libyen en Afrique, souligne un journal italien

Rome,29/03/11- Des éléments du polisario figurent parmi les mercenaires recrutés par le régime libyen en Afrique, affirme mardi le quotidien italien à large diffusion "Corriere Della Sera".

"Le régime du colonel Kadhafi dispose encore dans la ville de Sebha (au sud du pays) d'une réserve d'hommes et de moyens retranchés dans la base où sont arrivés les éléments recrutés en Afrique et dont font partie des guérilleros du polisario", écrit le journal dans un article sous le titre "les trois +cercles de feu+ pour la défense du colonel".

"Ses soldats d'aventure" sont rémunérés à 30 dollars la journée", précise l'article signé par le correspondant du journal à Washington Guido Olimpio et l'opposant libyen Farid Adly .

Le ministre libyen démissionnaire en charge de la diaspora, Ali Errishi avait déjà affirmé, en février dernier, que des mercenaires du Polisario figuraient parmi les marchands de la mort qui se sont infiltrés en Libye pour y semer la terreur et faire plier la révolution libyenne.

"Le porte-parole du conseil national de transition en Libye, le ministre de la justice démissionnaire, Mustapha Abdeljalil Boudjaj, avait annoncé que parmi les mercenaires qui se sont infiltrés en Libye figurent des Maliens, des Nigériens, des Ethiopiens et malheureusement des mercenaires du polisario", avait-il souligné.

Il s'était également dit "Profondément désappointé et attristé face à l'hypocrisie des mercenaires du polisario qui prennent part à une telle entreprise vicieuse et destructrice, eux qui se présentent pourtant comme des combattants de la liberté".

Saturday, March 26, 2011

La collusion d'Annahj Addimocrati et de l'AMDH avec le polisario se révèle au grand jour à Bruxelles (ONG)

Le parti d'Annahj Addimocrati et l'Association marocaine des droits humains (AMDH), qui se considèrent comme les leaders spirituels et idéologiques du Mouvement du 20 février, se sont associés à l'eurodéputé espagnol Willy Meyer (Gauche Unie) pour soutenir les thèses séparatistes du polisario, lors d'une rencontre organisée mardi dernier au siège du Parlement européen à Bruxelles, s'est indigné le Collectif des Associations Marocaines en Europe."Sans aucune forme de respect ni d'égard pour les valeurs sacrées de leurs concitoyens, Annahj Addimocrati et l'AMDH vendent leurs âmes et bradent l'idéal des jeunes du mouvement du 20 février aux rebelles du polisario et à leurs mentors algériens", a déploré le Collectif dans un communiqué rendu public vendredi à Bruxelles."Willy Meyer, un des chantres et farouches défenseurs des thèses séparatistes en Europe ainsi que quelques appendices de l'AMDH en Belgique et en France (AMBDH, ASDHOM) et surtout des membres du Front polisario, sans parler d'un parterre d'Algériens dont la présence de l'ambassade d'Algérie, de séparatistes et de quelques pro-séparatistes européens, ont choisi de dévier les nobles objectifs du mouvement de protestation sociale et politique au Maroc pour les offrir sur un plateau aux détracteurs du Maroc", a précisé le communiqué. La communauté marocaine en Europe, qui dénonce avec vigueur les pratiques "abjectes" de ces "pseudo-défenseurs" des droits de l'Homme, ne peut qu'appeler "l'ensemble de nos concitoyens à les rejeter des processus actuels et des aspirations, combien nobles et légitimes, d'une frange de la jeunesse marocaine qui leur a fait confiance en les faisant adhérer à son mouvement revendicatif'", affirme le collectif.En affichant ostensiblement et sans aucune gêne leurs relations avec les adversaires de l'union sacrée des Marocains autour de leur unité territoriale, note le communiqué, "ces individus se placent de facto en marge du peuple marocain et de ses forces vives".La communauté marocaine de Belgique ainsi que l'ensemble des acteurs associatifs des ressortissants marocains établis en Europe "dénoncent, en outre, avec force et véhémence les inepties avancées par le secrétaire national d'Annahj Addimocrati et ses acolytes, qui se sont indûment érigés en porte-paroles du peuple marocain, pour dénigrer les institutions marocaines et pour dénaturer les avancées démocratiques au Maroc reconnues internationalement''."Les Marocains d'Europe leur rappellent que la roue de l'histoire tourne et que ceux qui ont choisi le mensonge et la mystification pour se faire valoir, faute d'une légitimité que le peuple marocain leur dénie et ne leur reconnaîtra jamais tant qu'ils roulent avec des agendas étrangers, seront irrémédiablement hors-jeu et ne peuvent, par conséquent, se prévaloir de représenter ce peuple digne et fier qu'est le peuple marocain'', a conclu le Collectif des Associations marocaines en Europe.
(MAP) 25-03-2011

Friday, March 25, 2011

Annonce à Paris de la naissance d'un parti sahraoui alternatif au polisario et pour la démocratie dans les camps de Tindouf

Le Rassemblement Sahraoui Démocratique (RSD), un nouveau parti politique qui vient de voir le jour dans les camps de Tindouf (sud de l'Algérie), propose aux Sahraouis "un avenir basé sur la démocratie, la justice et la liberté", tranchant définitivement avec les pratiques "tyranniques" du polisario, autoproclamé représentant du peuple sahraoui.
Au cours d'une conférence de presse vendredi à Paris, le porte-parole et co-fondateur du parti, Salah Khatri, a décliné les objectifs de cette formation pour permettre aux Sahraouis de choisir librement leurs représentants.Le nouveau parti se dit favorable à "une solution politique consensuelle" à la question du Sahara "qui prenne en compte les intérêts de notre région, le Maghreb", a-t-il indiqué.Le RSD, dont la déclaration des principes avait été rendue publique le 2 février dernier dans le contexte des révolutions populaires dans le monde arabe, milite principalement pour l'instauration de la démocratie dans les camps de Lahmada, a précisé cet acteur associatif originaire des camps de Tindouf et établi dans le nord de la France.Créée par une jeunesse désespérée face au "déficit du Front polisario quant à la sortie de l'impasse" et à "la perte de l'espoir et l'absence de la démocratie", cette formation politique compte se positionner en tant qu'alternative "démocratique" au polisario, a-t-il souligné."Nous sommes une solution politique et sociale" pour les Sahraouis, a-t-il tenu à préciser, soulignant que la solution du conflit du Sahara "passe par la voie démocratique"."On a fait confiance au polisario depuis 35 ans. Aujourd'hui, on pense qu'il ne nous représente pas", a dit M. Khatri, notant que, le "Polisario est en train de devenir un problème pour les Sahraouis"."Il apparait de plus en plus comme un facteur de désordre national et international, entretenant là où il se positionne un profond immobilisme", a-t-il expliqué, en allusion à l'impasse qu'il entretient dans les négociations sous l'égide de l'ONU.Sur le plan interne, le "Polisario a installé son pouvoir sur des pratiques de népotisme, de tribalisme et de corruption", a-t-il indiqué, en faisant état des "tensions et humiliations qui sont le lot quotidien des sahraouis" dans les camps.Le RSD qui regroupe des Sahraouis de tous les horizons, de toutes sensibilités et revendique actuellement des comité discrets dans toutes les "wilaya" des camps et des partisans dans cinq pays européens, en Mauritanie et même au Maroc, entend combattre les pratiques du polisario héritée "d'un autre âge" et "installer une véritable démocratie propice au progrès".Pour lui, l'établissement d'un régime démocratique dans les camps passe par "le droit de participation aux élections, le droit à l'éducation, à la santé, à la culture, la prise en compte des minorités, la garantie de l'égalité des droits pour tous les Sahraouis, et le respect des libertés".Quant à la voie suivie par le parti, le RSD entend "favoriser la propagation de ses idées, sans se contraindre par les divisions héritées du passé".Le parti "regroupe sans distinction, dans un cadre démocratique, l'ensemble des enfants de Saguia El Hamra et Rio de Oro, ainsi que toutes les tendances politique et sociales qui font de la démocratie leur idéal et un principe du pouvoir", lit-on dans la déclaration des principes du RSD.L'objectif, ajoute-on, est de défendre le choix des Sahraouis "qui respecte les décisions des institutions et les représentation internationales et en particulier pour l'obtention d'une solution politique consensuelle négociée (...) qui prenne en compte les intérêts de notre région, le Maghreb".Selon M. Khatri, un premier congrès, chargé de l'organisation définitive du parti, sera convoqué entre novembre et décembre prochain et aura lieu dans les camps de Tindouf. map 26-03-2011

Wednesday, March 23, 2011

COMMUNIQUE DE PRESSE

« Ils vendent leurs âmes et bradent l’idéal des jeunes du mouvement du 20 février aux rebelles du polisario et à leurs mentors algériens »



De gauche à droite : Abderrahman Salek, représentant des séparatistes au Benelux, une personne inconnue, Mohamed Yslem Beissat, conseiller du polisario en Europe, Abdellah Lahrif, chef d’AnnahJ Addimocrati


Sans aucune forme de respect ni d’égard pour les valeurs sacrées de leurs concitoyens, Annahj Addimocrati et l’Association des Droits de l’Homme au Maroc, plus connue génériquement sous l’appellation AMDH, qui se considèrent comme les leaders spirituels et idéologiques du mouvement du 20 février, se sont associés à l’eurodéputé espagnol (Gauche Unie) Willy Meyer pour soutenir les thèses séparatistes au Parlement Européen à Bruxelles, le 22 mars 2011 (de 13.30 à 15.00) sous couvert d’une conférence organisée par Willy Meyer intitulée « Les Droits de l’Homme au Maroc ». Willy Meyer, l’un des chantres et farouches défenseurs des thèses séparatistes en Europe ainsi que des représentants du comité belge de soutien au peuple sahraoui, quelques appendices de l’AMDH en Belgique et en France (AMBDH, ASDHOM) et surtout des représentants des rebelles, soit Mohamed Yeslem Beissat, le conseiller du polisario en Europe, et Abderrahman Salek, le représentant des séparatistes au Benelux, sans parler d’un parterre d’algériens dont la présence de l’Ambassade d’Algérie, de séparatistes et de quelques pro-séparatistes européens, soit au total une cinquantaine de personnes, ont choisi de dévier les nobles objectifs du mouvement de protestation sociale et politique au Maroc pour les offrir sur un plateau aux détracteurs du Maroc.

La Communauté marocaine de Belgique qui dénonce avec vigueur et rigueur ces pratiques abjectes de ces pseudo-défenseurs des Droits de l’Homme, ne peut qu’appeler l’ensemble de nos concitoyens à les rejeter des processus actuels et des aspirations, ô combien nobles et légitimes, d’une frange de la jeunesse marocaine qui leur a fait confiance en les faisant adhérer à son mouvement revendicatif.

En affichant ostensiblement et sans aucun gêne leurs relations avec les adversaires de l’union sacrée des marocains autour de leur unité territoriale, ces individus se placent de facto en marge du peuple marocain et de ses forces vives.

La communauté marocaine de Belgique ainsi que l’ensemble des acteurs associatifs des ressortissants Marocains établis en Europe dénoncent, en outre, avec force et véhémence les inepties avancées par Lahrif et ses acolytes, qui se sont indument érigés en porte-paroles du peuple marocain, pour dénigrer les Institutions marocaines et pour dénaturer les avancées démocratiques au Maroc reconnues internationalement, et leur rappellent que la roue de l’histoire tourne et que ceux qui ont choisi le mensonge et la mystification pour se faire valoir, faute d’une légitimité que le peuple marocain leur dénie et ne leur reconnaîtra jamais tant qu’ils roulent avec des agendas étrangers, seront irrémédiablement hors-jeu et ne peuvent, par conséquent, se prévaloir de représenter ce peuple digne et fier qu’est le peuple marocain.

Collectif des Associations Marocaines en Europe

Bruxelles, le 22 mars 2011


L'AIPD demande la levée du siège imposé aux séquestrés dans les camps de Tindouf


L'Action Internationale pour la Paix et le Développement (AIPD) a demandé instamment, mardi, au Conseil des droits de l'Homme (CDH) de l'ONU de prendre les mesures nécessaires pour que soit levé le siège imposé, depuis trois décennies, à la population sahraouie retenue dans les camps de Tindouf afin qu'elle puisse retourner à sa patrie, le Maroc et y jouir de tous les droits économiques dont bénéficient leurs frères et soeurs sahraouis.
M. Hamdi Cherifi, délégué de l'AIPD, qui intervenait en plénière de la 16ème session du CDH, a rappelé que la Déclaration et le Programme d'action de Vienne stipulent que ''la Conférence mondiale sur les droits de l'homme réaffirme que le droit au développement, tel qu'il est établi dans la Déclaration sur le droit au développement, est un droit universel et inaliénable qui fait partie intégrante des droits fondamentaux de la personne humaine".
L'intervenant a regretté que les dispositions de ladite Déclaration continuent d'être violées dans de nombreuses régions du monde, en particulier celles placées sous le contrô le de milices armées.I
l a fait savoir, à ce propos, que la population sahraouie retenue malgré elle dans les camps du Polisario constitue une illustration du refus de permettre l'accès aux dispositions de la Déclaration de Vienne.
Il a signalé qu'en raison de leur vulnérabilité, ces populations, sous le contrô le de milices armées, n'ont pas les moyens d'exercer les droits énoncés dans la Déclaration et le Programme d'action de Vienne.
Il est d'autant plus regrettable et paradoxal, a déploré, M. Cherifi, que certains pays qui ont adhéré aux dispositions de la Déclaration de Vienne soutiennent des groupes séparatistes et les accueillent sur leur territoire, se dérobant ainsi à leurs obligations.
L'ONG a rappelé, à cet égard, que comme il est dit dans la Déclaration sur le droit au développement, la personne humaine est le sujet central du développement. Si le développement facilite la jouissance de tous les droits de l'homme, l'insuffisance de développement ne peut être invoquée pour justifier une limitation des droits de l'homme internationalement reconnus, a encore rappelé M. Cherifi. MAP 23 03 2011

Monday, March 21, 2011

Des miliciens du "Polisario" mobilisés par l'Algérie pour soutenir les combats de Kadhafi contre les insurgés (APA)

Un avion libyen a décollé, vendredi soir de Bamako, à destination d'Alger avec à son bord 500 mercenaires, dont des miliciens du "Polisario", qui seront engagés dans les combats menés par le régime du colonel Mouammar Kadhafi contre les insurgés, rapporte l'agence de presse africaine (APA).
Citant des sources sécuritaires maliennes, APA affirme que ce nouveau contingent de mercenaires, qui va regagner la Libye par voie terrestre à partir d'Alger, rejoint des centaines de jeunes en provenance de diverses zones du nord du Mali et du sud de l'Algérie, qui appuient les milices de Kadhafi dans leur lutte contre les rebelles.
La même source met l'accent sur le soutien apporté par le gouvernement algérien au recrutement des mercenaires au profit du régime libyen.
"Le gouvernement algérien s'emploie à faciliter l'arrivée de nouveaux renforts en faveur de Kadhafi de peur de la chute de son régime et des répercussions que cela pourrait provoquer par rapport à la stabilité en Algérie", indique l'agence.
Chaque combattant enrô lé reçoit quotidiennement, en contrepartie de son engagement, deux milles dollars, précise la même source, ajoutant que des intermédiaires africains "supervisent le recrutement des mercenaires à partir de cette zone qui avait connu ces derniers temps des conflits armés".
La plupart de ces mercenaires avaient déjà participé à plusieurs guerres menées par les milices armées dans la zone du grand Sahara, appuyées par le colonel Kadhafi.
Un malien qui a refusé l'offre algérienne de partir en Libye, a déclaré à APA que "l'opération attire plusieurs organisations militaires, y compris le Polisario qui a bénéficié de recettes imprévues".
L'opposition libyenne avait déjà dénoncé l'arrivée des mercenaires africains, dont des combattants du "Polisario", à travers les frontières algériennes pour combattre aux cô tés du régime libyen.
Plusieurs observateurs ont révélé récemment le fort engagement du "Polisario" auprès du régime libyen, en contrepartie d'une promesse de reprise du soutien armé de Kadhafi.
La participation des mercenaires à la guerre en cours en Libye et la circulation des armes "font craindre le réarmement des groupes qui évoluent sous l'étendard d'Al Qaida" dans la région du Sahel, note l'agence africaine.

Saturday, March 19, 2011

Le gouvernement chilien rejette la motion de reconnaissance de la pseudo "rasd", votée par la Chambre des députés

Santiago- Le gouvernement du Chili a exprimé son rejet à la motion de reconnaissance de la pseudo "rasd", votée par la Chambre des députés, à l'initiative d'un groupe de parlementaires pro-séparatistes.
Dans une lettre adressée à la Chambre des députés, le ministre chilien des Relations extérieures, M. Alfredo Moreno Charme, a précisé que "selon le droit international, la reconnaissance d'un Etat quelconque est tributaire de la condition de réunir les éléments constitutifs de l'entité étatique, tels que le contrô le effectif sur un territoire et sa population, ainsi que l'existence d'un gouvernement propre et indépendant. Lesquelles conditions demeurent absentes pour le cas de la rasd".Pour ces mêmes raisons, a ajouté le ministre dans sa lettre, "la rasd ne fait pas partie de l'ONU", soulignant qu'"il est inopportun d'accéder à sa reconnaissance formelle".MAP 19-03-2011

Monday, March 07, 2011

ولد سلمة: ثورة تندوف لن تتوقف إلا بزوال الظلم

أفاد مصطفى سلمة ولد سيدي مولود، ضمن تصريح هاتفي لقناة العيون الجهوية أعادت نشر فحواه وكالة المغرب العربي للأنباء، بأن احتجاجات الشباب التي عرفتها تندوف يوم السبت ما هي إلا بداية ثورة ضد قادة تنظيم البوليساريو، وزاد بأن هذه الثورة لن تخمد إلا بزوال الظلم والمعانات التي تطال كافة ساكنة المخيمات الواقعة بالجنوب الجزائري.
وزاد مصطفى سلمى ضمن تصريحه المذاع مساء أمس الأحد على القناة الجهوية المذكورة بأن احتجاجات شباب تندوف هي صرخة ضد المعاناة التي طالت المنطقة منذ ثلاثة عقود خلت وأن الدافع تجاه الاحتجاج عليها اليوم يأتي تحت ضغط التراكمات التي لم تعد تطاق جراء تنامي التهميش المفعل من قبل قادة التنظيم الموالين للجزائر.
كما أورد ولد سيدي مولود من مستقره الحالي بنواكشوط أن " الشباب عبروا عن رفضهم لاستمرار الوضع الحالي وأعلنوا العزم في مواصلة ثورتهم حتى يتحقق التغببر، كما وجهوا رسالة واضحة لمحمد عبد العزيز مفادها أن مغامرته السياسية قد انتهت وأن البوليساريو لم يعد لها ما تقدمه للصحراويين".
وعبر المعتقل السابق لدى البوليساريو عن دعمه لحركة الاحتجاجات بتندوف، التي لحظت السبت الأخير، معتبرا إياها بداية ثورة تصحيحية تطالب بالديمقراطية الحقيقية وسط ساكنة مخيمات تندوف
HESPRESS 07-03-2011

مصدر: سقوط القذافي سيزيد من عزلة البوليساريو

علمت هسبرس من مصدر مقرب من سفارة الجزائر ببرلين، أن البوليساريو متورطة فعلا ، في إمداد نظام القذافي بمرتزقة لقتل المدنيين، بمساعدة ومباركة من بعض القيادات العسكرية الجزائرية، وأن هناك أدلة بعضها بيد قناة الجزيرة التي تتعامل بتكتم غير مفهوم مع هذا الخبر إلى حد الآن.
وقال المصدر الذي رفض الكشف عن اسمه لـ"هسبريس" :" إذا كانت الجزيرة صديقة للجماهير فعلا كما تقول فلتكشف للشعب الليبي عن أعدائه الحقيقيين من العرب أيضا وليس الأفارقة فقط...
وأكد المصدر لـ"هسبريس" أن الرئيس بوتفليقة لا علم له بما تقوم به بعض قيادات الجيش من صفقات خلف ظهره مع نظام الكتاب الأخضر، إلا أنه غض الطرف عن التحالفات العسكرية الليبية الجزائرية بتزويد ليبيا بمرتزقة تدربت في ثكنات عسكرية جزائرية كي لا ينقلب عليه الجيش بعد خروج الجزائريين للشارع مطالبة برحيله إسوة ببن علي ومبارك.
وأوضح المصدر ذاته أن الأيام القليلة القادمة ستكشف عن فضائح ومفاجآت صادمة للعالم ومن بينها أن القذافي خدع الملك الراحل الحسن الثاني في تخليه عن دعم البوليساريو.
وكان القذافي قد أبرم اتفاقا مع الحسن الثاني سنة 1984 التزم خلاله بالتخلي عن دعم البوليساريو عسكريا مقابل تخلي الحسن الثاني عن دعم المعارضة الليبية في المغرب، إلا أن هذا الاتفاق كما يقول المصدر كان مجرد حبر على ورق لأن القذافي استمر في دعم البوليساريو عسكريا وماليا بشكل سري عن طريق المخابرات العسكرية الجزائرية.
وأكد المصدر أن القبض على بعض أعضاء جبهة البوليساريو الانفصالية ضمن خلية ارهابية بمالي في نهاية العام الماضي وكذا تورط قادة البوليساريو في دعم قتل المدنيين بليبيا ستزيد من متاعب عبد العزيز المراكشي وعزلته بسبب احتمال فرض عقوبات على الداعمين للقذافي في حربه ضد شعبه، بل قد تفرض التطورات التي يشهدها العالم العربي حاليا على البوليساريو الدخول في مغامرة عسكرية خاسرة ضد المغرب مما يعني استسلام الحركة الانفصالية للأصوات الداخلية الداعية إلى قبول الطرح المغربي في حصول الصحراويين على حكم ذاتي في إطار الوحدة الوطنية للمملكة على حد قوله
driss nbaoui Hespress

Une ONG dénonce l'immixtion du polisario dans un débat à Paris sur le droit humanitaire international

Le Collectif associatif international (CAI) Almohajir a dénoncé "l'immixtion scandaleuse" du polisario dans un débat, ce week-end à Paris, sur le droit humanitaire international (DHI) et la justice internationale.

"Il est surprenant, alors que votre conférence propose une réflexion sérieuse et utile sur le respect des principes du DHI, de constater la présence du représentant d'un mouvement impliqué dans les combats que mènent des mercenaires pour le compte de Kadhafi, contre le peuple Libyen qui lutte justement pour sa liberté et sa dignité", s'est indigné le Pr. Mohamed Mraizika, président de ce collectif.

Réagissant à une intervention du "représentant du polisario en France", le dénommé Omar Mansour, qui s'est mis à débiter des contre-vérités, des allégations et des accusations sans fondement, M. Mraizika a souligné que "les liens de Kadhafi avec les mercenaires du polisario sont anciens et étroits".

"C'est Kadhafi qui, au début des années 70, a aidé à la création et à la promotion du polisario", a-t-il rappelé, notant que "l'Algérie a certes pris la relève, mais Kadhafi a toujours oeuvré au profit de ce groupuscule".

"Aujourd'hui, a-t-il soutenu, le polisario tente de lui renvoyer la balle et la monnaie de sa grande générosité, en combattant à ses côtés, contre des populations civiles", a relevé ce spécialiste en droit humanitaire international.

M. Mraizika a jugé "inadmissible et choquante" la participation d'un membre de ce groupuscule dans un noble débat que celui de cette conférence, estimant que les organisateurs avaient commis une "faute grave" en lui accordant "une tribune dans une enceinte universitaire respectable" (la Cité universitaire internationale de Paris).

"Cela équivaut à donner quitus aux auteurs de violations caractérisées contre les principes fondamentaux sur lesquels repose le DIH", d'autant plus que "les liens de membres du polisario et Al Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) sont aujourd'hui avérés", a-t-il déploré.

Il a ajouté que le trafic d'armes qui sévit dans la région (sahélo-saharienne) est "une des ressources du financement du Polisario". A cela s'ajoutent, "les enlèvements et les trafics liés à l'aide humanitaire".

Pour ce qui est des violations commises dans les camps de Tindouf, M. Mraizika a indiqué que le polisario y "conduit méthodiquement une politique de privation et de répression affreuse, contre des populations civiles, qui ne disposent d'aucun des droits que leur garantit le DHI".

Cela même alors que ces camps "échappent à tout contrô le international, notamment du Haut commissariat aux réfugiés (HCR), et à l'insu des opinions publiques", a-t-il soutenu, notant que la présence de l'un des responsables du polisario à cette référence est "une insulte" aux populations séquestrées dans ces camps.

Le CAI Almohajir a saisit cette occasion pour appeler les juristes présents à la conférence et tous les défenseurs des droits humains de "ne pas occulter de leur réflexion, la question des droits de l'homme dans les camps contrôlés par le polisario".

"Des milliers de familles sont retenues dans ces camps de la +honte+ en dehors toute légalité, privées du droit de circuler, de communiquer et de choisir", écrit-il dans un communiqué distribué aux participants.

Dans ces camps, "les enfants sont privés de droits humains fondamentaux et essentiels pour leur épanouissement tels les soins, l'éducation et le droit à une enfance et à une vie familiale ordinaires", souligne le Collectif.

"Plusieurs milliers d'entre eux sont déportés depuis la fin des années 70 à Cuba sous couvert de programmes d'éducation et de formation", a-t-il rappelé.

Ces enfants, a-t-il poursuivi, sont en réalité, placés d'office dans des établissements particuliers à caractère militaire et politique (endoctrinement idéologique), et employés dans les fabriques de cigares, les champs de tabac et de canne à sucre, voire, dans des maisons closes".

Créé en 2007, le CAI Almohajir regroupe une soixantaine d'ONG présentes dans 10 pays, notamment en Europe. Basé en France, le collectif mène des initiatives dans les domaines culturel et des droits de l'homme.

Sunday, March 06, 2011

Des mercenaires du Polisario pour dompter la révolution libyenne

Selon Maghreb Intelligence, Mouâmar Khaddafi aurait dépêché des émissaires aux dirigeants du Polisario pour leur demander de lui envoyer quelques milliers de combattants, afin de dompter la révolte sociale qui a éclaté le 17 février dernier en Libye.
L’information, confirmée par l’opposition libyenne et la MAP, fait état de centaines d’hommes armés du Polisario déjà déployés dans plusieurs villes de Libye pour combattre au sol les manifestants libyens, indique Maghreb Intelligence qui cite des sources algériennes.
L’agence de presse officielle libyenne Jana, avait d’ailleurs rappelé que le chef du Polisario, Mohamed Abdelaziz, était parmi les rares personnes qui se seraient entretenues par téléphone avec Kadhafi et l’auraient soutenu dans sa tentative désespérée de reconquérir son pays. Kadhafi aurait en retour promis au chef du Polisario une compensation financière et des armes pour l’aider à engager la guerre contre le Maroc.
Depuis le début des protestations sociales, les Libyens accusent des mercenaires subsahariens d’avoir tué la majorité des manifestants dans différentes villes de Libye.
Au pouvoir depuis 41 ans, Kadhafi, 69 ans, est toujours retranché dans son palais de Bab El Azizia. Les deux tiers du pays sont contrôlés aujourd’hui par les révolutionnaires et les morts se compteraient par milliers selon l’ambassadeur adjoint de la mission libyenne à l’ONU.Maghreb Intelligence

Echec aux débris du Makhzenguendi

La caste des intouchables ressuscitée par le puant Khalil Zeguendi

Kharé Zeguendi radote…toujours la même chanson..Rongé par l’échec d’une vie particulièrement riche en frustrations, pépé Zeguendi rumine sa rage dans tous les sens.
Pépé gâteux semble faire une fixation sur des individus incomparablement plus cultivés et largement plus diplômés que ce minable. Oh oui, il y a de quoi les envier quand on fait parti des intouchables….tellement ce corps nauséabond en déchéance ne peut s’offrir qu’une douche de luxe à la STIB, une fois par mois, avec la complicité d’un agent…Miziria oblige ! Il n’a pas le choix c’est Madame qui fait la loi dans l’appart…rien de gratos…faut passer à la caisse et oui, elle est exigeante...pas si folle la guêpe qu’il fait passer pour une folle. Elle en a marre de nourrir l’idiot du village ! Vous aurez compris le manège.
Mais comme dit l’adage «ma kat hir, ghir m3a louil » ! Au lieu de rester tranquille dans sa niche, il s’évertue à vouloir jouer au «crétin de grand reporter», comme le nomme son ex-petite amie Najète Saadoune, en nourrissant un blog fait de ragots, un tissu de débilités pour sa galerie des imbéciles, c’est certainement de cette galerie dont parle Zeguendi, c’est la seule qu’il connaisse à Bruxelles...


Marocains.be
Tout ça pour ça
ou
l'exclusion de Chelbat
..Pour revenir sur sa décision de démissionner, Mohammed Zaitraoui, secrétaire général de Marocains.be avait exigé la tête du makhzenien Lotfi Chelbat et son exclusion de la fonction de vice président de cette structure. (tu ferais mieux de t’informer correctement au lieu d’écrire des conneries…c’est vrai que tu ne sais rien faire d’autre …Lotfi Chelbat a démissionné de la fonction de vice-président de plein gré. Il n’a pas été exclut ! Sans doute, que tu ne vois pas la différence mais elle est de taille..certainement de plus grande taille que le poids-chiche qui fait office de cerveau chez toi !
Zaitraoui devra aussi se rendre à l’évidence qu’il ne peut pas occuper un poste destiné à un bruxellois…lui qui habite Saint-Peeters-Leew…C’est bien d’exiger le respect de Statuts « non officiels » mais la règle doit être la même pour tous et toutes les dispositions doivent être respectées.
N’utilise pas des termes dont le sens échappe aux écervelés..
qu’est ce qu’être Makhzenien ?
Participer à la Fête du Trône ? Toi aussi et avec Najète Saadoune, pour un plaisir complet et c’est là que commence l’histoire des amants diaboliques !! Et toi plus que d’autres, tu n’as cessé de faire les courbettes.

Etre en bon termes avec l’Ambassadeur ? Alors toi aussi !!

Se rendre à l’Ambassade du Maroc ? Alors toi aussi et plus que d’autres que tu critiques !!!

Défendre la marocanité du Sahara ? Ah oui, là il y a divergence….toi qui mange à tous les râteliers...quelques cents suffisent à te faire baver…et ton ami des services algériens jubile à relayer tes torchons…ben oui, un minable de ton espèce n’a pas de conviction.

Encore une chose ! Basri c’est de ta génération…ceux auxquels tu fais référence ont l’âge des enfants que tu aurais pu avoir si tu avais pris le train à temps mais comme toujours tu es en retard d’un train ou d’une caravane. D'autres membres dont Najat Saadoune avaient formulé cette même exigence contre le dernier homme du Makhzen. A d’autres ! On connait bien mère Térésa et ses pratiques douteuses. Que Dieu nous pardonne cette comparaison, Mère Térésa était une Sainte qui a passé sa vie à soigner les enfants à Calcutta alors que Najat profite du malheur des enfants pour que « Demain, Najete aille mieux ! »
Faut il le rappeller, l'intrusion de Chelbat à la fonction de vice président qu'il n'avait pas obtenue par un vote démocratique avait été imposée lors d'un dîner à la Hulpe auquel avait convié le ministre marocain de Nous Autres, Mohamed Ameur. (loin d’être un diner de cons, tu n’étais pas là tête de con !..pour écrire une énormité pareille, ce doit encore être de ta source
racaille.be ou radio Di Midi…..ben oui, tu n’étais pas au dîner tu sais pas te tenir en société, tu sais manger avec un couteau et une fourchette (celle avec laquelle tu agresse ta femme..), toi qui sors du trou du c…du monde, qui pue à des milliers à la ronde…En effet, y avait un écriteau à l’entrée « INTERDIT AU PORC» !

En plus pépé, tu ne cesses de retourner ta veste…quelle déception !!!!!!,  l’OPA des premières générations et des sexagénaires sur Marocains.be t’a laissé sur le carreau ! Même le club de l’incompétence des incompétents (selon ton ami Sarie) n’a pas daigné de laisser une petite place…et oui recalé pour exceller en sous-incompétence. Illégale, non démocratique et amorale, cette violation chelbatienne, aidé de ses acolytes El Bouharrouti et Zoufri a failli briser l'ensemble de l'échaffaudage patiemment mis en place depuis le mois de mai 2010. (tu prends tes désirs pour des réalités…s’il y a des personnes constructives et qui font dans le concret c’est bien El Bouharrouti, Zoufri, Chelbat et bien d’autres qui font ou non partie de marocains.be mais naturellement toi t’es nul  et à part,  resté sur le quai comme à la STIB ! Ils te dérangent les gens qui travaillent. Ceux qui font dans l’efficacité et la qualité..et oui…ça te ronge !!
Des pressions se sont donc exercées contre Chelbat et la manoeuvre malsaine tentée par ce dernier qui avait fait le forcing avec sa femme pour amener Milquet à la soirée de la Hulpe a fait long feu. (heureusement que l’idiot du village n’est pas dans le secret des dieux ! plus tordu que Zeguendi tu meurs..La Hulpe trop hulppée pour lui !)
Milquet, faut il le préciser, n'avait nullement compris la pièce dans laquelle Chelbat et sa femme voulaient la faire jouer. Elle a juste répondu courtoisement à l'invitation-piège du couple Chelbat - Lefrancq.
(quand on est con c’est pour la vie…la pièce dans laquelle jouent Milquet, Lefranq et Chelbat « bezaf 3lik », toi pour qui la place est pour l’éternité chez « les misérables » mais « bezaf 3lik » la pièce de Hugo !
Le type que l'on soupçonne être derrière l'agression de Merzouqi s'était illustré lors de cette soirée par une autre tentative d'agression contre une dame présente à l'invitation des instances de Marocains.be. (La justice fait son travail et Zeguendi fabule ! Ce sont encore des ragots à la K.Z comme Kharia Zbel ou Khalil Zeguendi, telles les facettes d’une même pièce. C’est monnaie courante chez ce névrosé qui n’épargne, ni père, ni mère, ni frère, ni sœur, ni ses enfants, ni ses ex-femmes, ni sa femme, etc..Lui qui continue à harceler son ex-femme, actuelle secrétaire d’un Echevin de la Commune de Saint-Josse qui en a vu de toutes les couleurs avec lui, surtout des bleus !!
Cette fameuse dame que tu harcèles au téléphone, toi le fouille-merde, t’a pourtant bien dit merde au téléphone. Et Dieu sait combien, elle sillonne les rues de Bruxelles à qui veut bien l’entendre déblatérer ses ragots alors que l’affaire est close depuis des années, au lieu de s’occuper de ses enfants comme toute maman responsable et respectable.
Najète l’exhibe comme un singe. Dans le jeu de la famille des singes, point besoin de demander les guenons, elles se manifestent à tout vent. Nul ne peut croire en tes balivernes. « Autant en emporte le vent ! »
Quant à l'"artiste peintre" Zouf', il a passé sa soirée à faire campagne pour son subventionneur Chelbat. (Oh, oui, c’est un artiste et quel artiste ! Lui au moins a les diplômes qui vont avec…l’art et la manière que tu n’auras jamais !!! Au fait, j'ai depuis plus de dix ans visité des dizaines de galeries d'art exposant des oeuvres de centaines de peintres à Bruxelles et je n'ai jamais pu tomber sur une toile de ce peintre en bâtiment dont les seuls exploits " artistiques" sont toujours commandés via les subsides communaux de Molenbeek Saint Jean et de la section PS de cette commune. (faudra nous lister les galeries que tu as soit disant visité car en dehors de la galerie des imbéciles, difficile de croire qu’on laisse entrer un pouilleux de ton espère, un avare de première pire que celui de Molière (mille excuses Molière, Paix à ton âme ! Cet âne de Zeguendi n’a aucune éducation ! Pardon Ane pour cette comparaison !
Il y a une singulière différence entre servir de chauffeur aux touristes, les déposer devant les galeries et visiter les galeries, je précise, les galeries d’art, pas les galeries souterraines de la STIB ou les TAG dans les métros.
La boucle est donc bouclée et Marocains.be peut enfin s'atteler aux missions qu'elle s'est tracées durant plus de 6 mois de discussions et de débats. (oui, on t’a bouclé le bec ! Enfin, au travail..assez perdu de temps avec ce minus de Zeguendi…il n’a rien d’autre à faire que ressasser ses ragots et cultiver sa haine…Allah e 3fou ! Tfou 3alla had le fou !
ECHEC AUX REPLIQUES DU MAKHZENGUENDI
GAME OVER !

Collectif Associatif International Almohagir

COMMUNIQUE DE PRESSE/ Paris le 04 mars 2011
Liberté pour les enfants séquestrés à Tindouf ou déportés à Cuba
Dans ces moments difficiles où des peuples longtemps tenus sous le joug de dictatures implacables peu soucieuses de leurs droits et de leur dignité humaine luttent pour leurs libertés, il est de notre devoir de les soutenir et de les réconforter. Il est aussi de notre devoir, en tant que citoyens de pays se revendiquant de la justice et de la liberté de ne pas oublier ceux qui souffrent de violences (viol, séquestration, arrestations…) et de privations dans d’autres endroits du monde moins exposés aux regards des caméras occidentales.
Le CAI-Almohagir, tient, par conséquent, à attirer l'attention des participants à cette conférence sur le « droit international humanitaire et justice internationale », et au-delà, de l’opinion publique internationale, sur l’un de ces drames humains qui a pour théâtre les camps de Tindouf installés dans le Sud-ouest algérien.
Des milliers de familles sont retenues dans de ces camps de la « honte » en dehors toute légalité, privées du droit de circuler, de communiquer et de choisir.
Dans ces mêmes camps qui échappent au contrôle des organisations internationales empêchées d’y pénétrer et d’y assurer leur mission, les enfants sont privés de droits humains fondamentaux et essentiels pour leur épanouissement tels les soins, l’éducation et le droit à une enfance et une vie familiale ordinaire. Pire, plusieurs milliers d’entre eux sont envoyés depuis la fin des années soixante dix à Cuba sous couvert de programmes d’éducation et de formation, mais qui sont, en réalité, placés d’office dans des établissements particuliers à caractère militaire et politique (endoctrinement idéologique), et employés dans les fabriques de cigares, les champs de tabac et de canne à sucre, voire, dans des maisons closes. De nombreux rapports ont décrit avec détail et preuves à l’appui cette situation et appelé à des mesures urgentes et conséquentes pour mettre fin au calvaire de ces enfants.
Le CAI-Almohagir dénonce le silence qui entoure ce dossier humanitaire et lance un appel aux ONG et personnalités participant à cette conférence afin qu’une mobilisation générale et une dénonciation ferme soient inscrites dans les actes finaux de cette conférence.
La présence d’un dirigeant du « Front Polisario », Mr Omar Mansour, à cette
conférence choque et interpelle de nombreux participants. En effet, c’est cette organisation qui orchestre les atteintes aux droits humains dans les camps de Tindouf et qui se trouve au centre des trafiques (aide humanitaire, armes, séquestration) qui sévissent dans la région. Elle est aujourd’hui même accusée de participer aux combats menés par les mercenaires de Kadhafi contre le peuple libyen.
Le CAI-Almohagir, rassemble + de 60 ONG présentes dans 10 pays
Pour le Collectif : Dr Mohammed MRAIZIKA (m.mraizika@laposte.net)

Le chef du Polisario renvoie l’ascenseur au colonel Kadhafi

Alors que les défections de militaires et d’hommes politiques libyens se sont multipliées depuis le soulèvement populaire contre le régime du clan Kadhafi, des milliers de soldats de fortune apparaissent comme le dernier rempart d’un régime aux abois.Pour mater l'insurrection et protéger ses derniers bastions et forteresses échappant encore au contrôle des insurgés, le colonel Kadhafi fait de plus en plus appel à des mercenaires, recrutés dans les rangs des Touaregs et des populations nomades originaires du Niger, du Mali et de l'Algérie, installées depuis les années 80 dans le Sud libyen à Sebha et Oubari.Mais comme ces derniers sont peu entraînés au maniement des armes, le colonel Kadhafi s’est adressé directement à Mohamed Abdelaziz, chef du front Polisario. Sachant que ce dernier lui était redevable pour l’avoir aidé dans le milieu des années 70, à monter financièrement et matériellement, une armée équipée clé en main, ne pouvait leur refuser un tel renfort en hommes. Aussitôt dit, aussitôt fait, plus de deux cents sahraouis bien entraînés aux techniques de la guérilla, et ce n’est qu’un premier contingent d’autres suivront, ont été ainsi sélectionnés et armés de kalachnikov, de grenades et de lance-roquettes, ont pris la route à bord de 4X4, à la fin de la semaine dernière, en direction de la Libye. Les mercenaires ont emprunté, selon nos contacts à Tindouf, le chemin qui conduit à la localité frontalière libyenne Al Atchane, d’où ils devaient être escortés par des militaires libyens jusqu’à Tripoli, en passant par la ville de Sabha.
Ces informations ont été confirmées depuis Washington par le Dr Ali Al Arichi, secrétaire (ministre) démissionnaire aux affaires des expatriés et de l’émigration du comité populaire général. Al Arichi a été d’ailleurs, invité par Global Media Center à animer vendredi 4 mars au club de la presse, une conférence de presse dédié à la question des mercenaires et la situation en Libye. Par l’envoi de ces renforts à son ex-allié Kadhafi, Mohamed Abdelaziz aura fait d’une pierre deux coups. Le mouvement séparatiste se trouve depuis 1991, date d’instauration du cessez-le-feu au Sahara Occidental, durement confronté à un chômage croissant parmi les milliers de jeunes sahraouis. Cette transaction constitue donc, pour le Polisario une occasion en or pour d’une part occuper une partie des jeunes chômeurs tout en se débarrassant des éléments indésirables et en profitant des largesses de Kadhafi pour renflouer les caisses du Polisario et d’autre part décongestionner la tension qui ne cesse de monter dans les camps de Tindouf.Abdelaziz aurait même reçu, selon un membre influent de la direction du front, une importante somme d’argent en devises du colonel Kadhafi qui aurait été versée dans un compte secret que détient le chef du Polisario dans un paradis fiscal aux Caraïbes. Kadhafi lui a aussi promis un gros lot d’armements. Un soutien dont Mohamed Abdelaziz a grandement besoin pour qu’il puisse lui aussi, mater le mouvement de rébellion qui se prépare contre sa direction dans les camps de Tindouf. Un appel a été lancé pour une manifestation de masse le samedi 5 Mars dans les camps, contre les dirigeants corrompus du front et la dégradation des conditions de vie des sahraouis à Tindouf. Affaire à suivre…
Khalid Ibrahim Khalid 03-03-2011 Polisario-Confidentiel

Saturday, March 05, 2011

'خط الشهيد' تساند ثورة 5 مارس ضد البوليساريو

'خط  الشهيد' تساند ثورة 5 مارس ضد البوليساريو - Hespress

خالد البرحلي


في الصورة المحجوب السالك زعيم "خط الشهيد"

أكدت اللجنة التنفيذية "للجبهة الشعبية لتحرير الساقية الحمراء ووادي الذهب، خط الشهيد"، تضامنها التام مع مبادرة شباب الثورة الصحراوية الهادفين إلى تنظيم مظاهرة إحتجاج سلمية امام قصر المدعو محمد عبد العزيز بالربوني، يوم 5 مارس، لتحقيق العدالة والديمقراطية والتغيير والإصلاح داخل جبهة "البوليساريو" بإعتبارها تشكل روح الشعب الصحراوي. وقال خط الشهيد في بيانه، أن "هذه المبادرة الشجاعة لشبابنا، في وقت تتهاوى فيه الأصنام، والحكام الديكتاتوريين، في الوطن العربي، ليعبر عن درجة عالية من المسؤولية والوعي بتطورات العصر، ومستجدات الزمن".

وأكد البيان، أنه يجب مناصرة مبادرة الشباب الصحراوي لمواجهة هذه القيادة التي أصابها الهلع خوفا من غضب الشعب، والوقوف ضد تهديد شبابنا تارة بالجزائريين وتارة بقوات القمع الصحراوية، لأن الشعب إذا اراد الحياة فلا بد ان يستجيب القدر...

ودعا خط الشهيد كل مناضلي وإطارات الجبهة الشعبية للتلاحم مع شباب الثورة الصحراوية في وقفتهم التاريخية يوم 5 مارس. وناشد البيان الشباب الصحراوي من أجل مواصلة تحديهم لأنهم الأمل المتبقى، بعد ان حاولت القيادة قتل الأمل والحلم فيهم.

وتحدث خط الشهيد على أن يوم 5 من مارس هو يوم للتحدي، ويوم للمواجهة بين الحق والباطل، ويوم للمبارزة بين الجيل الصاعد، من ابناء الشهداء ضد الحكام الفاسدين المتسلطين وزبانيتهم، والنصر سيكون لا محالة، بجانب شباب الثورة الصحراوية، وما ميدان التحرير المصري عنا ببعيد.

ومعلوم أن خط الشهيد هو تيار منشق عن جبهة البوليساريو، إذ يتهم هذه الأخيرة بمصادرة رأي الصحراويين والفساد واستغلال معاناة الصحراويين لصالح قياديي الجبهة.


Des manifestations à Tindouf pour dénoncer "la politique répressive et corrompue de la direction du +polisario+" (Europa Press)

Les manifestations "pacifiques et démocratiques" prévues, ce samedi, dans les camps de Tindouf dans le sud-ouest de l'Algérie, ont pour objectif de dénoncer "la politique répressive et corrompue de la direction du +polisario+ ", souligne "Europa Press".
Ces protestations réclament le départ de la direction "corrompue et inique du +polisario+", a ajouté l'agence de presse espagnole dans une dépêche titrée, "Le mouvement réformiste du polisario organise à Rabbouni une protestation contre la corruption".
Cité par "Europa Press", Mahjoub Salek, porte-parole de "Khat Achahid", mouvement dissident du "polisario", a indiqué que la direction actuelle des séparatistes compte, pour sa continuité, sur "les fonds des aides internationales "destinées, en principe, aux populations sahraouies.
Le mouvement "Khat Achahid" appelé à "un changement de la direction corrompue" des séparatistes qui s'attache au pouvoir depuis 36 ans, dans le but de réaliser "la justice et la démocratie".
Cet appel a été lancé par Salek lors d'une conférence de presse, vendredi soir à Madrid, qui était destinée à l'annonce de la participation de son mouvement à la manifestation prévue, ce samedi, pour protester contre la direction du "polisario" dans les camps de Tindouf.
Dans un communiqué distribué lors de cette conférence de presse, "Khat Achahid" a indiqué que des membres de ce mouvement, accompagnés de journalistes de la presse indépendante, ainsi que de représentants d'ONG des droits de l'Homme et de la société civile européenne, prendront part au sit-in et à la manifestation qui seront organisés dans les camps de Tindouf pour réclamer le changement et exprimer leur condamnation au "polisario".
"Khat Achahid" a plaidé pour une "accélération de ce changement, afin de mettre un terme à la souffrance de nos proches dans les camps de Tindouf" qui dure depuis longtemps, évoquant, à ce propos, la vague de manifestations qui parcourt actuellement le monde arabe, un appel "à la justice sociale, à la démocratie et à la délivrance des régimes corrompues".
Un groupe de jeunes Sahraouis a décidé d'organiser une manifestation, le 5 mars, "contre la corruption et les corrompus dans la direction du +polisario+".
Après l'annonce de l'organisation de cette manifestation, le "polisario" a entamé "une large campagne visant à porter atteinte à l'image de ces jeunes, notamment auprès de l'opinion publique sahraouie, tirant ainsi profit de l'isolement des camps de Tindouf du monde extérieur en raison de l'inexistence d'une connexion Internet".
Ces jeunes sahraouis, poursuit le communiqué, ont exprimé leur condamnation à cette campagne acharnée menée par le "polisario" contre eux, faisant part à la communauté internationale de leur volonté d'aller de l'avant dans l'organisation de cette manifestation pacifique.
Ils ont appelé "l'ensemble des ONG internationales, notamment celles actives dans le domaine des droits de l'Homme, à se solidariser avec eux, eu égard notamment aux conditions particulières dans les camps de Tindouf, en Algérie". MADRID 04-03-2011 MAP

Friday, March 04, 2011

Des mercenaires du polisario parmi les marchands de la mort qui sèment la terreur en Libye (ministre libyen démissionnaire)

Des mercenaires du polisario figurent parmi les marchands de la mort qui se sont infiltrés en Libye pour y semer la terreur et faire plier la révolution libyenne, a dénoncé, vendredi à Washington, l'ancien ministre libyen en charge de la diaspora, Ali Errishi.
"Le porte-parole du conseil national de transition en Libye, l'ancien ministre de la justice, Mustapha Abdejalil Boudjaj, avait annoncé que parmi les mercenaires qui se sont infiltrés en Libye figurent des Maliens, des Nigériens, des Ethiopiens et malheureusement des mercenaires du polisario", a souligné Ali Errishi, lors d'une conférence de presse au National Press Club à Washington.
L'ancien responsable libyen s'est dit "profondément désappointé et attristé face à l'hypocrisie des mercenaires du polisario qui prennent part à une telle entreprise vicieuse et destructrice, eux qui se présentent pourtant comme des combattants de la liberté".
Ali Errishi a, dans ce contexte, lancé un appel aux leaders de la région pour empêcher les mercenaires d'entrer en Libye dans le but de briser le peuple libyen dans son élan révolutionnaire, affirmant que la dernière chose dont a besoin son pays est l'ouverture de fronts avec les pays du voisinage. WASHINGTON MAP 04-03-2011

Wednesday, March 02, 2011

Une marche dans les camps de séquestration contre les séparatistes corrompus du +polisario+ (journal londonien)

Les jeunes sahraouis envisagent d'organiser un soulèvement le 5 mars dans les camps de séquestration de Tindouf (sud-ouest de l'Algérie) contre les dirigeants corrompus du +polisario+, rapporte mardi le journal électronique londonien Middle-East online.

"Le front séparatiste du polisario fait face à des critiques croissantes sur les médias sociaux de la part des jeunes", indique le journal, expliquant qu'un groupe de jeunes sahraouis a lancé un appel à travers les réseaux sociaux en vue d'organiser des mouvements de protestation contre la direction du +polisario+.

La junte séparatiste a lancé une campagne dans le but de discréditer le mouvement, baptisé "Juventud de la Revolucion Saharaui", et ce en profitant de l'isolement des camps de réfugiés du reste du monde et l'absence d'Internet dans ces camps.

Des activistes ont indiqué que la direction du polisario a menacé d'emprisonner ceux qui participeront au soulèvement, ajoute le Middle-East online, relevant que les organisateurs du soulèvement ont mis en garde la junte séparatiste contre toute répression de leur mouvement.

Ils ont appelé les organisations internationales de défense des droits humains à soutenir leur mouvement et à prendre en compte les circonstances particulières dans les camps de Tindouf.

Le journal londonien a, par ailleurs, mis en exergue le manque d'infrastructures de base dans les camps, soulignant que les activistes sahraouis accusent le chef des séparatistes, le dénommé Mohamed Abbdelaziz, de négliger leur situation de s'adonner à des manÂœuvres politiques futiles.

Ils ont dénoncé le détournement de l'aide destinée aux populations séquestrées et la corruption des dirigeants du mouvement séparatiste au détriment de la population. MAP 02 0 2011